Conférence « Femmes fatales et femmes mythiques dans l’Art » – 3/08/2017

Conférence: jeudi 3 août 2017 à Colmars les Alpes à 20h30 à la salle des fêtes
«Femmes fatales et femmes mythiques dans l’Art »
par François Martin – Conférencier en Histoire de l’art
«Mon propos sera d’évoquer quelques femmes dont le destin en fit aussi bien des êtres redoutables que des victimes ou des figures célèbres au point de devenir mythiques, c’est à dire relevant d’un univers de légendes à travers la Bible, la Mythologie, l’Histoire.
En peinture et sculpture les artistes représentent Eve, tantôt dramatique (Michel-Ange à la Sixtine), tantôt gracieuse (Raphël au Vatican) ou encore sensuelle (Le Corrège à Parme).
Judith est l’instrument de la vengeance divine dans la sculpture de Donatello. Elle est à la fois séductrice et bourreau avec Caravage, elle est lasse et mélancolique chez Boticelli.
La danse de Salomé est une aimable chorégraphie dans la fresque de Filippo Lippi. Elle entre dans le domaine du fantastique et de l’épouvante dans la vision de Gustave Moreau.
Dans la Mythologie, la déesse Vénus fut la femme fatale qui causa la mort de son amant Adonis et inspira à Pâris un amour pour la belle Hélène qui déclencha la guerre de Troie.
L’enlèvement de Hélène de Guido Reni au Louvre est une fête galante plus qu’un drame ; c’est l’apparition d’une divinité maléfique avec Gustave Moreau.
Au palais Spada de Rome, un émouvant tableau du Guerchin évoque la reine de Carthage, Didon, qui meurt d’amour quand son amant Enée la quitte.
Dans l’histoire antique, Cléopâtre apparaît comme le type même de la femme fatale dont l’amour causa la perte des grands de ce monde.
Michel-Ange en fit un portrait imaginaire. Les fresques Tiepolo nous la montrent faisant usage de ses charmes. Sa mort tragique est le sujet d’un autre chef-d’œuvre du Guerchin, au palais Rosso de Gênes.
Le visiteur du palais Barberini de Rome sera touché par l’émouvant portrait de Béatrice Cenci dont la tragique histoire figure dans « Les Chroniques Italiennes » de Stendhal.
Et enfin, il existe une femme encore plus célèbre dont le mythe fut sur le point d’être ébranlé il y a quelques années. C’est une surprise qui, je pense, amusera….
je la dévoilerai en fin de conférence…»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.